Urbain NIANGORAN

PhD LABORATOIRE LAPLACE - UNIV.TOULOUSE 3

Urbain NIANGORAN a soutenu sa thèse de doctorat en photonique et systèmes optoélectroniques à l’Université de Toulouse 3. Il a étudié l’influence des spectres de
lumière sur la croissance des plantes et des microalgues particulièrement la spiruline.
Par ailleurs il a fait des recherches sur le suivi en temps réel et in situ de la croissance de la spiruline. Présentement, il est en post doc au LAboratoire PLAsma et Conversion
d’Energie (LAPLACE) où il poursuit ses travaux sur cette microalgue. En outre, avec le logiciel LightTools, il modélise des lampes à LED pour l’algoculture en milieu contrôlé notamment les bioréacteurs.

logo labo.jpg

Ses interventions

Jeudi 14 Février

>
  • 14/02
Eurexpo Lyon Hall 6.1
Salle Congrès Forumled Europe
  • Session 8
  • Horticulture